• Un sondage sans les informations, c'est pas cool !

     

    Donc pour que vous puissiez voter en sachant pour quoi vous voter....
    ...je fais cet article, regroupant touuuuutes mes idées d'histoires (ou du moins la plupart).

     

    Les voici :
    Les titres des histoires sont majoritairement éponymes, par soucis de créativité...mais ils sont, pour la plupart, temporaires !

    • Leïla, fille sans égal :
      ~~(bref) Résumé : Jeune adolescente, Leïla ressent des pulsions nouvelles, destructrices. Ses dons se réveillent peu à peu; elle parvient à contrôler les objets, et même son entourage. Sa nature de chimère refait surface et (comble !) se contrôler elle-même lui semble de plus en plus difficile!
      (Mal?)Heureusement, de nombreux proches se révèlent être, comme elle, issus d'une autre dimension, et l'accompagnent dans sa douloureuse métamorphose. ~~
    • Little Song :
      ~~ Résumé : Peu de temps avant les vacances qui les mèneront au lycée, Lucie, Célia et Timothi reçoivent la visite de l'esprit d'un Sage. Ce dernier les averti qu'un grand Mage a lancé le plus puissant de tous les sorts : lorsque toutes les planètes de notre système seront alignées, le monde des Morts viendra se heurter à celui des Vivants. De ce que l'on sait, cela fera se fusionner les deux frontières et mènera assurément à la fin des deux mondes.
      Comme à tous maléfices il y a un contre-sort, les trois adolescents devront réunir chacun des Sages, quelques-uns endormis, d'autres errant à l'autre bout de la Terre, et ce dans un temps imparti. Chacun possède en lui une mélodie différente et, l'accord de chacune de ses mélodies annulera le maléfice. ~~
    • Lola :
      ~~ Résumé :
      Vous connaissez les malheurs de Sophie ? Eh ben là c'est les malheurs de Lola. Trahison, honte, rejet, peur, tout y passe. Lola, c'est un souffre douleur qui souffre d'elle-même. ~~
    • Elle :
      ~~ Résumé : Dans un futur proche, des personnes mal intentionnées prendront le contrôle de tous les habitants de ce monde. Tous, sauf quelques exceptions ayant, nul ne sait comment, échappé au lavage de cerveau. Elle en fait partie. D'abord, partir à la rencontre des gens comme elle puis, tenter de tenir saine et sauve. ~~
    • ??? :
      ~~ Résumé : L'histoire d'une fille qui a un ami imaginaire pas si imaginaire que ça. Lorsqu'elle se fait enlever, il est son seul moyen de recouvrer la liberté. ~~

     

    Bon j'imagine qu'à partir de Lola vous vous êtes rendu compte de ma blasation (du fait que je sois blasée). Et pourtant ce sont les histoires en lesquelles je croyais le plus.

    En fait oui, j'ai un gros coup de gueule à cet instant même : j'adore écrire. Ça me fait du bien. Mais j'ai pas beaucoup d'imagination, pas beaucoup la patience de tenir un stylo ou d'écrire sur un clavier pendant deux heures, sachant que je galère à trouver mes mots parce que je sais pas parler correctement bordel de merde . Sachant que lorsque j'aime ce que j'ai fait, je suis persuadée que personne ne comprendra parce que j'écris mal et surtout que je loupe beaucoup de détails essentiels à la compréhension. Parce que je sais pas m'exprimer.

    En fait oui, je suis une merde et ça me fout les boules putain j'y croyais et finalement j'ai même pas d'idées pour la suite de Nova, pour la suite de toutes les histoires. Et puis j'ai des problèmes de concentration aussi.
    Et j'ai même pas toujours accès à un ordi ou à une feuille. Et c'est toujours dans ces moments là que les phrases correctes fusent sans que j'ai rien demandé. Je sais même pas comment expliquer à quel point c'est dur d'avoir des tas de trucs en tête, des images, des moments d'histoire, mais de ne ni savoir écrire, ni savoir dessiner, ni pouvoir tourner de film, afin de les sortir un temps soit peu de ma tête. Des fois j'ai l'impression que ça va me rendre folle. Pour l'instant ça me rend surtout malheureuse :c

    Bref je viens d'avoir une petite idée. Je vais quand même faire un sondage au cas où je parvienne à nouveau à écrire tranquillement. Mais je vous exposerais mon idée de génie plus tard. Biz' à vous !


    4 commentaires
  •  

     «Quand notre statue commence à jouir de la lumière, elle ne sait pas encore que le soleil en est le principe. Pour en juger, il faut qu’elle ait remarqué que le jour cesse presque aussitôt que cet astre a disparu. Cet événement la surprend sans doute beaucoup, la première fois qu’il arrive. Elle croit le soleil perdu pour toujours. Environnée d’épaisses ténèbres, elle appréhende que tous les objets qu’il éclairait, ne se soient perdus avec lui : elle ose à peine changer de place, il lui semble que la terre va manquer sous ses pas. Mais au moment qu’elle cherche à la reconnaître au toucher, le ciel s’éclaircit, la lune répand sa lumière, une multitude d’étoiles brille dans le firmament. Frappée de ce spectacle, elle ne sait si elle en doit croire ses yeux.

     Bientôt le silence de toute la nature l’invite au repos : un calme délicieux suspend ses sens : sa paupière s’appesantit : ses idées fuient, échappent : elle s’endort.

     A son réveil, quelle est sa surprise de retrouver l’astre qu’elle croyait s’être éteint pour jamais. Elle doute qu’il ait disparu ; et elle ne sait que penser du spectacle qui lui a succédé.

     Cependant, ces révolutions sont trop fréquentes pour ne pas dissiper enfin ses doutes. Elle juge que le soleil paraîtra et disparaîtra encore, parce qu’elle a remarqué qu’il a paru et disparu plusieurs fois et elle porte ce jugement avec d’autant plus de confiance qu’il a toujours été confirmé par l’événement. La succession des jours et des nuits devient donc à son égard une chose toute naturelle. Ainsi, dans l’ignorance où elle est, ses idées de possibilité n’ont pour fondement que des jugements d’habitude. C’est ce que nous avons déjà observé, et ce qui ne peut manquer de l’entraîner dans bien des erreurs. Une chose, par exemple, impossible aujourd’hui, parce que le concours des causes qui peuvent seules la produire, n’a pas lieu, lui paraîtra possible, parce qu’elle est arrivée hier.

     Les révolutions du soleil attirent de plus en plus son attention. Elle l’observe lorsqu’il se lève, lorsqu’il se couche elle le suit dans son cours et elle juge à la succession de ses idées, qu’il y a un intervalle entre le lever de cet astre et son coucher, et un autre intervalle entre son coucher et son lever.

     Ainsi le soleil dans sa course devient pour elle la mesure du temps, et marque la durée de tous les états par où elle passe. Auparavant, une même idée, une même sensation qui ne variait point, avait beau subsister, ce n’était pour elle qu’un instant indivisible et quelque inégalité qu’il y eût entre les instants de sa durée, ils étaient tous égaux à son égard ils formaient une succession, où elle ne pouvait remarquer ni lenteur, ni rapidité. Mais actuellement jugeant de sa propre durée par l’espace que le soleil a parcouru, elle lui paraît plus lente ou plus rapide. Ainsi après avoir jugé des révolutions solaires par sa durée, elle juge de sa durée par les révolutions solaires et ce jugement lui devient si naturel qu’elle ne soupçonne plus que la durée lui soit connue par la succession de ses idées.»

    Condillac, Traité des sensations, III, 7 (1754)


    votre commentaire
  • Nova avait attaqué, griffé, mordu quiconque l'approchait de trop près. Il avait cette aptitude à se battre à tous bout de champ, et illustrait parfaitement l'expression "la meilleure défense, c'est l'attaque". Une preuve suffisante était la vision de son corps parsemé de cicatrices et de sa gueule de borgne. C'était un vrai chat Nova. Un chat sauvage. Qui n'avait peur de rien. Pas même de l'Homme.

    Elsa, quant à elle, avait hurlé, saigné, pleuré, lorsqu'elle avait été attaquée par ce chat. Elle avait alors 9 ans. La blessure était loin d'être bénigne et pourtant, cela ne l'a jamais empêché de voir les animaux comme des êtres avant tout. "Vous savez, c'est pas sa faute, il s'est juste défendu, pas la peine de lui faire du mal !" avait-elle argumenté, juste avant que son incompréhensif de père ne projette violemment le (et je cite) "salopard de chat" avec la force de son pied. Ce jour-là, c'est ce qui fit le plus pleurer la petite fille qu'elle était.

    Aujourd'hui Elsa a 17 ans et, si ce n'est un bras droit marqué par sa première rencontre avec le sauvageon et le récit de ses parents un tantinet mis à leur profit, Elsa n'a gardé aucun souvenir de ce fâcheux incident.


    4 commentaires
  •  

    Réponses au sondage

    Ok, donc comme vous pouvez le voir, une grande majorité a voté pour l'histoire mettant en scène une fille qui fait des rêves dans lesquels elle mène une toute autre vie.
    C'est la première histoire que j'avais commencé à écrire, en 6ème. Depuis, je l'ai abandonnée à de nombreuses reprises, parce que je n'arrivais pas à la finir. Donc je ne vous cache pas que ça risque d'être très compliqué pour moi. J'ai beaucoup d'idées mais elles sont très flous, donc je n'arrive pas à les mettre en place correctement. Et il ne faudra pas m'en vouloir : l'histoire partira sûrement dans des directions saugrenues.

    D'autant plus qu'en attendant la date de clôture du sondage, j'ai commencé Nova, une histoire qui m'inspire assez. Brièvement, il s'agit d'une jeune fille et d'un chat sauvage qui deviennent amis. 
    Oui bon du coup j'ai pas trop attendu votre avis pour commencer cette histoire mais...J'étais à fond dedans, j'ai pas pu résister ! >.<
    J'hésite encore à rester dans la réalité ou à m'envoler vers la Science Fiction et les réincarnatons égyptiennes, mais peu importe.
    J'en suis au deuxième chapitre, j'ai un brouillon du troisième et une esquisse du quatrième. Donc j'ai à peine commencé Je pense que l'histoire ne sera pas longue mais je n'en sais rien, pour cette histoire j'écris au fil de mes idées.
    J'ai envie de continuer Nova, je me sens bien lancée. Mais me lancer dans une autre histoire me plaît aussi. Je vais donc écrire les deux en même temps.

     

    Par rapport au sondage, il y a un problème. Je l'ai fait rapidement, je n'ai donc pas pu vous dire le contenu de chaque stories (j'en ai marre de répéter le mot histoire). Vous avez donc votez à l'aveugle. Par conséquent je vous propose deux options :

    • Soit on s'en balec et je publie et continue d'écrire l'histoire pour laquelle vous avez votez.
    • Soit on refait un sondage, après que j'ai publié un article contenant le résumé de chaque histoire. Vous pourriez peut-être pencher vers une autre Geschichte (j'en ai encore marre de répéter le mot histoire). Parce que l'histoire pour laquelle vous avez votez est pas mal mais les idées sont assez floues dans ma tête, j'ai peur de pas y arriver "^.^"

     

    Je n'ai plus rien à ajouter...Donc

    bonne journée à vous ;)


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires